Ville Seiyoku

YAOÏ NC-18
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Yaheï Uemura ... voyou - toutou... j'mords!

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Yaheï Uemura ... voyou - toutou... j'mords!   Mar 22 Mai - 20:01

Écoute moi bien, Invité



I
am
Yaheï X. Uemura

Wanna see my face ?

Artiste de DA: Sei-ten

In Fact, I'm Just...

NOM :: Uemura
PRÉNOM :: Yaheï
ÂGE :: 21 ans
SEXE :: M
SEXUALITÉ :: Gay
MÉTIER :: Yakuza
NATIONALITÉ :: Japonais


My Story
Mon histoire est plutôt simple. Mon géniteur était un homme important et puissant. Il avait une femme bien sur, mais elle n'était pas ma mère. Comme tous les hommes, il avait de nombreuses maitresses, que se soit des prostituées d'un soir ou plus. Je suis né d'une de ceux là. En tant que bâtard, je porte le nom de ma mère et j'ai connu la misère parce que ma mère était pauvre, bien que mon père soit un homme riche. Pendant plusieurs années je n'ai pas su qui il était, ma mère n'en parlait jamais, et puis comme je vivais dans son territoire, il était normal que je suis recruté par son clan comme boy. Je faisais des livraisons, je portais des messages ou des petits paquets. C'est ainsi que j'ai pu gravir les échelons. J'ai abandonné l'école tôt sans avoir mes diplômes, de toute façon je ne voyais pas d'intérêt et je n'aurais pas eu les moyens financiers d'aller à l'université.

J'ai démontré ma qualité par ses petites jobs bien ordinaires, ils étaient sans vrai risque et pourtant capital dans cette grande organisation. J'ai monté les échelons lentement mais avec assurance. Je finis par avoir des boys sous mon contrôle, je distribuais les petites livraisons et je commençais à être invité dans les clubs et autres lieux de rencontre. J'étais fier de devenir ainsi un homme, même si j'avais à peine quatorze ans. C'est là que j'ai rencontré mon père. Moi bien sur, je n'avais rien pour le reconnaitre, mais lui pouvait facilement deviner que j'étais son fils. J'étais son portrait craché, en très jeune bien sur! Il fit demander mon transfert dans son entourage. J'étais le larbin de service, mais c'était mieux que de faire le petit dealer dans la rue. Un soir, il m'a fait demandé et m'a parlé. Il voulait savoir qui était mes parents, d'où je sortais. Finalement, ces questions qui pour moi voulaient juste démontrer que je n'étais pas à risque ou en lien avec l'ennemi ou la police, lui permirent de confirmer sa paternité sur moi. Ce ne fut jamais bien sur, déclarer directement par lui.

Mais il avait eu des enfants avec sa femme. Elle lui avait donné plusieurs filles, et finalement un fils. Ce dernier plus âgé que moi semblait me détester. On se ressemblait surtout, mais moi je ressemblais davantage à son paternel que lui et probablement avait-il peur que ce dernier puisse me préférer à lui. C'est comme ça qu'un jour j'ai appris que cet homme que j'admirais pour sa réussite était mon père. Je ne changeais pas de statut mais ma fidélité et ma fierté d'appartenir au clan Wakizaki. Quand cependant son père, le mien, décéda... mon aîné ré-organisa un peu le tout, et comme on ne s'entendait pas très bien, j'acceptais avec presque de soulagement de retourner dans la rue, comme dealer. Mais je n'avais plus treize ans, mais dix-huit alors j'avais davantage de responsabilité. Je m'assurais de l'approvisionnement en drogue, que les normes de qualités restent les mêmes et que les prostitués de notre secteur fasse correctement le boulot, tout en récoltant la part de profit élevé qui revenait à la direction du clan.

C'est en travaillant dans cette cellule que je suis tombé sur lui. Mon petit frère, un autre bâtard comme moi, sauf que lui on savait qu'il était le fils de feu le grand chef, parce que il était né d'une maitresse régulière et que celle-ci ne couchait avec personne d'autre que le chef. Il était plus jeune que moi de quelques années, alors il était encore à peine au début de l'échelle de l'organisation, mais avec notre aîné maintenant à la tête, ce petit ne monterait jamais vraiment haut. Je me pris d'affection pour lui, et je voulais le protéger - ce qui ne fait pas vraiment partie de ma personnalité - toujours est-il que on est devenu ami en un sens, mais dans le travail, il était sous mes ordres, mais je m'assurais que personne lui cherche les problèmes et qu'il était plus dans un coin sans danger...

C'est d'ailleurs un soir en faisant ma tournée que je suis tombé sur une patrouille de flic. Ma tête était connue et donc on voulait probablement juste m'interpeler et me fouiller. Mais j'avais pris l'habitude de ne plus avoir de drogue sur moi quand je sortais. Je me serais laisser faire comme d'habitude, mais... j'étais en train de recueillir le blé que mes gens sur le terrain avait déjà ramassé, petit revendeur et prostitué et tout ceux du même genre. Et j'en étais à ramassé la somme de mon petit frère. J'avais plus peur pour lui, je ne voulais pas qu'il est d'emmerde avec ceux-là. Alors je me suis sauvé avec lui pour pas que les boeufs mettre la main dessus. Y'avait que ça pour les faire courir après nous avec plaisir. Finalement, j'ai aidé le jeune à passer une clôture, mais moi je suis resté derrière, et j'ai été arrêté. Mais l'histoire est pas restée là...

J'ai été fouillé, amené au poste. Là bas bien sur, ma tête était connue, mais pas de preuve pas d'accusation. Mais on m'a pareille fait passé la nuit au poste. On m'a interrogé de manière plutôt brutale. Un des agents des stups et des mœurs ne me lâchait pas, à croire qu'il voulait me sauter. Ce qui à la fin s'est révélé vrai. En fait, je l'ai eu ensuite tout le temps sur le dos, il était là, à chaque coin de rue, au resto où j'allais manger. Et s'est en allant le confronter que je me suis fait avoir. Après lui avoir lancer des insultes, et que lui fasses juste me sourire, j'étais à bout de patience et je l'ai frappé. Ce fut juste assez pour me faire arrêter de nouveau, mais ce merdeux m'a pas envoyé en taule, il m'a plutôt... violé! Et comme ce con avait décidé de filmé le tout, et que il était du genre plutôt malade et fou... je n'étais pas au bout de mes peines. Depuis, il arrête pas d'être sur mon dos et tous les prétextes sont bons pour me nuire, et ... le jour où je pourrais mettre la main sur les enregistrements, parce que depuis il y en a plusieurs, je vais le tuer.


Apparence
Physiquement je suis un mec jeune, viril, beau et imposant. Je n'ai rien de ses gars plus proche de la fille dans leur apparence physique, rien de ses trucs fluets ou ukoyies. J'ai une taille standard d'homme, avec une bonne douzaine de centimètres de plus, j'ai un visage plus carrés, en tout cas, pas de trait délicat de fille. Une mâchoire solide, et un regard dur. J'ai peut-être les cheveux longs, mais pour me différencier de mon géniteur et peut-être aussi améliorer les relations avec mon aîné, je me teins les cheveux en rouge cramoisi, en plus j'aime bien cette couleur. Je suis plutôt large d'épaule et mes années d'entrainement en gym, et dans le kick-boxing m'ont permis de développer mon corps au meilleurs de ses capacités d'une certaine façon. Mes muscles sont biens développés, j'ai une bonne endurance, donc c'est parfait. J'ai aussi de nombreux tatouages, en fait ce n'est pas une image directement, ou un logo, en fait, je me suis juste décoré la peau pour moi-même. Cela à bien sur une signification, mais ça c'est pas vos oignons! Sinon, en tant normal, je m'habille avec rien d'extraordinaire, des vêtements sombres, un pantalon noir le plus souvent, parfois le jeans, mais des chemises rouges, noirs, mais sobres, foncés, de qualité! quand même...

Personnalité
Je suis le genre de mec déterminé. Vous savez qui décide un truc et qui tient sa ligne de conduite peut importe se qui arrive. Qui lorsqu'il fait une promesse, la tient peu importe ce que cela en coûte. Cela n'a pas été tous les jours facile, mais j'ai appris à être fort, et je crois pas que cela fut vraiment un exploit, j'étais destiné à l'être. Moi me bagarrer, juste pour avoir le respect c'est normal, cela fait partie de la nature. Tous les mâles de tous les genres d'animaux le font, alors entre garçon aussi c'est normal. Je ne suis pas une mauvaise personne, même si j'ai une mauvaise vie. Je suis pas un homme pervers ou cruel, même si je m'assure que les prostitués fassent le trottoir et que parfois c'est plus que de juste leur donner une tape sur les fesses. Mais je n'ai pas de problème avec ma vie, c'est une vie comme une autre et elle doit être vécu, parce que de toutes façon y'a pas mal de monde de "la bonne société" qui en fait partie. Je les hais tellement pour leur hypocrisie, moi au moins j'assure ma vie et mes choix. Je suis parfois violent ou rude, sévère ou strict, mais dans l'ensemble, si tout va comme ça doit aller, je n'ai pas de problème à récompenser les bonnes actions ou à protéger les gens qui le méritent.

Encore plus
AIME/AIME PAS :: Il adore sa liberté et il y tient! Avoir le contrôle et le pouvoir et n'avoir de compte à rendre à personne! Oui à son chef, mais ça c'est juste normal et donc cela est complètement différent. Par contre, il déteste particulièrement avec une haine maladive le flic et tout ce qui peut y faire penser risque de le regretter.
PHOBIE :: Que le flic pourrit dévoile "leur relation" publiquement. Pour lui la mort serait mieux et pourtant il est complètement fou de rage de la situation et si il en a l'occasion, il va le tuer, mais tant qu'il ne peut pas mettre la main sur TOUS les enregistrements...
PÊCHÉ MIGNON :: Les petits chocolats fins de spécialisation
CASIER JUDICIAIRE :: Plusieurs arrestations, mais aucune accusation criminelle
GROUPE SANGUIN :: O-
MOTS PRÉFÉRÉS :: Il en a aucun


SURNOM :: Kipii
ÂGE :: 24 ans

JE, - Yuheï Uemura - , JURE SOLENNELLEMENT QUE MES INTENTIONS SONT MAUVAISES.


© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yaheï Uemura ... voyou - toutou... j'mords!   Mar 22 Mai - 22:33

Ma fiche est complète !
Revenir en haut Aller en bas
Ryuichi Seiyoku Jr.
Admin
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 14/05/2012

MessageSujet: Re: Yaheï Uemura ... voyou - toutou... j'mords!   Mar 22 Mai - 22:46

Bienvenue parmi nous Yaheï.
J'ai accroché dès le début en lisant cette partie : Comme tous les hommes , il avait de nombreuses maitresses. Je n'aime pas spécialement les cas de généralisations de ce genre. Comme si le moindre humain était infidèle. Comme l'histoire est raconté par ton personnage, je tente de ne pas broncher. Les sophismes sont régulièrement utilisés dans ce genre de situation.

Ensuite, tout ce brouhaha avant 18 ans et tant de choses en 3 ans ensuite ? J'ai du mal à y croire. Ça sonne une petite clochette dans ma tête qui me fait signe d'un léger manque de réalisme. Ce n'est pas très grave, mais ça me chicote néanmoins. Je ne vais pas te tordre un bras pour modifier le tout car ça reste néanmoins dans le probable.

Malgré quelques erreurs par ci et par là, je te valide ! Ta fiche est bien en majeure partie. Malgré mon chichotement sur quelques détails, je ne me vois pas la refuser. Tout est dans l'ordre, tu as fais ce que tu devais faire. Ce pourquoi je te souhaite de bien t'amuser et te permet de commencer à rp ! Si si ~

Comme l'histoire n'est pas encore écrite, prend simplement en considération qu'il s'agit d'une ville japonaise, tout ce qu'il y a de plus normale. La vie de tous les jours quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ville-seiyoku.forum-canada.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yaheï Uemura ... voyou - toutou... j'mords!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yaheï Uemura ... voyou - toutou... j'mords!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wouyyyyyyy ke le vrè jeneral Toutou gwo Toutou, ti Toutou se lèv
» Oh le beau Toutou!
» Le toutou à son pépère!
» Urgent Voyou petit caniche noir - de 5 ans sourd ADOPTE
» Gros toutou poilu, résidu masculin et jeunesse. Bienvenue chez les Chtis ! [Pv Kathleen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ville Seiyoku :: Divertissement :: Archive-
Sauter vers: